Catalogue

Architruc

1996, fiction, 47 min, noir et blanc

Réalisation : Gérard Mordillat

Vidéos

Gérard Mordillat met en scène la pièce de Robert Pinget et son duo de comédiens dans un no man's land apocalyptique.

Images

Résumé

En prenant le parti de situer la pièce de Robert Pinget dans un no man's land apocalyptique environné de bruits de guerre, Gérard Mordillat colle à l'univers inquiétant et cruellement drôle de l'auteur : la guerre est là, partout, dans sa brutale réalité, pendant que deux hommes se font leur théâtre, échangeant un dialogue absurde, renvoyant la vanité des hommes à sa vacuité.

En noir et blanc, comme les images d'archives de guerre qui parsèment le film, un roi et un ministre d'un improbable royaume errent sans but et tentent de tromper leur ennui. A peine interrompus par des rafales de mitraillettes et des bombardements, tels des enfants qui jouent, ils conversent par talkie walkie, portent des armes, inventent des histoires, échangent leur rôle, se déguisent en puisant dans des monceaux de vêtements - qui rappellent ceux des camps de concentration -, changent de sexe, philosophent tout en satisfaisant leurs besoins naturels. Ils trouvent leur inspiration parodique dans un passé où l'on ne plaisantait pas avec la hiérarchie et les convenances, et probablement pas non plus avec la cruauté et l'injustice des puissants. Les interprètes excellent et nous font sourire, pendant qu'une femme chante une comptine désespérée.

(Marie Dunglas)

Descriptif technique

Production
Agat Films & Cie, La Sept-Arte, La Cinquième, Comédie-Française
Participation
CNC, Procirep, ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ministère des Affaires étrangères
Comédien
Michel Robin, Jean-Luc Bideau, Roland Bertin
Texte
Robert Pinget
Réalisation
Gérard Mordillat
Année
1996
Durée
47'
Double disque
Couleur / N&B
noir et blanc
Genre
Fiction
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne