Catalogue

Boulingrin (Les)

1995, fiction, 33 min,

Réalisation : Paul Vecchiali

Vidéos

Dès le générique, Paul Vecchiali annonce la couleur : sépia, comme les images d’antan.

Images

Résumé

Dès le générique, Paul Vecchiali annonce la couleur : sépia, comme les images d’antan. Le rythme et la gestuelle sont de la même teneur, endiablés et loufoques, comme dans les films muets de Chaplin. Bref, il n’entend pas nous faire pleurer avec cette adaptation d'une comédie écrite par un maître du théâtre comique des années 1900, Georges Courteline, expert dans la satire des travers de son temps.

Nous sommes bien au théâtre et le rideau se lève sur un intérieur petit-bourgeois qui fleure bon la caricature. Le dénommé Desrillettes rend visite aux Boulingrin, histoire d’en tirer régulièrement quelque profit. Contre toute attente, le couple respectable est en état de guerre permanent (mort aux rats dans la nourriture et autres joyeusetés...) Tout est prétexte à l’enchaînement des invectives et des scènes de ménage : on casse la vaisselle et le mobilier, le pauvre pique-assiette est pris à parti et prend des coups, tandis que le tonnerre gronde et que le coucou suisse reste imperturbable. Jamais en mal d'invention dans la surenchère, l’un des époux décide de mettre le feu. Et le rideau de scène brûle tandis que le maître de maison offre un verre de champagne à M. Desrillettes !

(Marie Dunglas)

Descriptif technique

Production
Agat Films & Cie, La Sept-Arte, Comédie-Française, France Supervision
Participation
CNC
Comédien
Véronique Vella, Gérard Giroudon, Bruno Raffaelli, Dominique Constanza
Réalisation
Paul Vecchiali
Texte
Georges Courteline
Année
1995
Durée
33'
Double disque
Genre
Fiction
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne