Catalogue

Film fragmentaire avec Marcel Cohen (Un)

1993, documentaire, 48 min, couleur

Réalisation : Clarisse Gatti

Vidéos

Comment écrire après Auschwitz ?

Images

Résumé

Comment écrire après Auschwitz ? Pour le poète Marcel Cohen (né en 1937), toute écriture doit partir de cet effondrement, de la défaite du langage et de la catastrophe de notre culture. La fiction est devenue vaine, car ridiculement en deçà de la réalité, l’individualité elle-même insignifiante. Aussi l’écrivain ne peut-il que témoigner du travail auquel il se livre pour se déprendre des mots, des idées et des formes mortes.

Dans cet entretien filmé en 1993 en plan fixe, mené par Stéphane Gatti et Michel Séonnet - avec, en arrière plan, "les passants de l'esplanade Frachon" à Montreuil - Marcel Cohen se présente comme un écrivain juif de la deuxième génération, celle qui ne peut ni témoigner du meurtre ni se taire. Enclin à la méfiance vis-à-vis de l’enflure des mots et des idées, il se réfère à quelques auteurs phares : Jabès, Kafka et Steiner. Jabès, pour la préférence qu’il marque aux questions qui ouvrent sur les réponses qui imposent, et pour la centralité d’Auschwitz dans sa réflexion sur la littérature. Kafka, pour avoir pris acte dans le roman de l’effacement du moi et pour ses qualités humaines. Steiner, pour son insistance à replacer la catastrophe nazie dans la longue durée de la culture occidentale. Nécessairement fragmentaire car les grands récits sont morts, la littérature doit pour Cohen abandonner psychologie et sociologie pour se concentrer sur sa seule affaire : porter témoignage de son échec.

(Eva Ségal)

Descriptif technique

Production
La Parole errante
Sujet
Marcel Cohen
Réalisation
Clarisse Gatti
Année
1993
Durée
48'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne