Catalogue

Big John

2005, documentaire, 76 min, couleur

Réalisation : Julien Dunand

Vidéos

John Carpenter nous promène en voiture dans Los Angeles sur les lieux iconiques de ses tournages.

Images

Résumé

Cheveux blancs et tenue décontractée, John Carpenter, cinéaste-scénariste-producteur-compositeur né en 1948 dans l'Etat de New York, nous promène en voiture dans Los Angeles sur les lieux iconiques de ses tournages. Cet entretien est agrémenté d’archives, d’extraits de films, ainsi que de nombreuses interventions d’acteurs, producteurs, techniciens et critiques analysant une œuvre ancrée dans le cinéma de genre, hollywoodienne mais singulière.

John Carpenter est un "movie man" : il ne veut pas faire des films à messages mais créer des sensations. Tout au long du documentaire, les intervenants et Carpenter lui-même ("les Américains ne sont pas des intellos, ce sont des voyous !") ne cessent de revenir sur la facture émotionnelle de son œuvre, qui doit surprendre mais satisfaire son public. Carpenter s’installe à Los Angeles en 1968. Il évoque Ford et Hawks - ses premières passions cinéphiles dès son plus jeune âge - dans le Théâtre de Los Angeles, décor de Los Angeles 2013 (1996). Chaleureux lors des tournages, il insuffle un certain second degré à des films qui essaient pourtant de montrer "le mal à l’état pur". Pour Nicolas Saada, l’habileté de Carpenter vient de son économie de moyens esthétiques : parvenir à faire peur avec rien. Dimension invisible qui se retrouve dans la "musique-tapis" qu'il compose pour ses films : ce fils de musiciens avoue alors son admiration pour Bernard Herrmann et les mélodies minimales.

(Pierre Eugène)

Descriptif technique

Production
Morgane Production, Section 5
Participation
CNC, Ciné Cinéma
Réalisation
Julien Dunand
Sujet
John Carpenter
Année
2005
Durée
76'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne