Catalogue

Bophana, une tragédie cambodgienne

1996, documentaire, 59 min, couleur

Réalisation : Rithy Panh

Vidéos

Au sein de la tragédie nationale cambodgienne, deux cousins qui ont grandi comme frère et sœur vivent les affres d’un amour tragique.

Images

Résumé

Au sein de la tragédie nationale cambodgienne, deux cousins qui ont grandi comme frère et sœur vivent les affres d’un amour tragique. Dans la furie de la dictature de Lon-Nol, ils se séparent puis se retrouvent. L’arrivée au pouvoir des khmers rouges les sépare de manière plus cruelle. Bophana écrit à l’aimé de poignantes lettres puisant aux sources de la tradition épique. Exécutés dans l’infernal camp S21, les amants désunis reposent peut-être ensemble.

Bophana, une tragédie cambodgienne fait intervenir deux personnages que l'on retrouvera dans S 21, la machine de mort khmère rouge (2002) : le peintre survivant militant de la mémoire et l’ancien chef des bourreaux incarnant l’amnésie volontaire. La photo de Bophana est affichée au mur parmi plusieurs milliers d’autres, dans ce qui est devenu un musée de l’horreur totalitaire. L’histoire de cette belle jeune femme au regard profond est exhumé de son dossier d’interrogatoire et des lettres d’amour qui ont servi de pièces à conviction. D’une sensibilité bouleversante, ces lettres font basculer le film dans la tragédie éternelle des amants désunis. Une vieille femme accablée, mère de l’un, tante de l’autre, raconte. Le destin a réuni les deux enfants qui s’aimaient, il les a séparés, déchirés, torturés moralement et physiquement. Sans le savoir, ils ont partagé la même agonie. Les images contemporaines succèdent aux images d’archives des atroces années 1970 mais une tristesse indicible les habite.

(Eva Ségal)

Descriptif technique

Production
INA, CDP, France 3
Participation
CNC, ministère des Affaires étrangères, ministère de la Culture (DAI), Procirep, Direction du cinéma du Cambodge
Réalisation
Rithy Panh
Année
1996
Durée
59'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne