Catalogue

Chants de sable et d'étoiles

1996, documentaire, 90 min, couleur

Réalisation : Nicolas Klotz

Vidéos

D'Istanbul à New York, Nicolas Klotz explore la diaspora des musiques juives liturgiques.

Images

Résumé

D'Istanbul à New York, des confins de l'Asie centrale à Jérusalem, Nicolas Klotz explore la diaspora des musiques juives liturgiques, témoignages d'exil et de spiritualité enracinés dans les traditions orientales (sépharades) ou est-européennes (ashkénazes). Le réalisateur de La Nuit sacrée (1993) choisit ici le documentaire en prenant pour guide le violoniste d'origine polonaise Ami Flammer.

En Tunisie, le 'hazan (chantre de synagogue) accompagne au luth arabe des chants religieux calqués sur des airs populaires locaux. La minorité juive marocaine maintient un art classique hérité de huit siècles de présence judéo-arabe en Andalousie. A Istanbul, un 'hazan et un muezzin interprètent ensemble, en hébreu et en turc, des chants sacrés de style ottoman. Dans une région musulmane du Caucase, les villageois utilisent des instruments perses et turcs. A New York, des musiciens klezmer ou un 'hazan à la voix de chanteur d'opéra rappellent les communautés disparues d'Ukraine et de Pologne. A Jérusalem enfin, les liturgies syriennes, russes, ouzbèkes, yéménites ou falashas (Ethiopie), illustrent la conclusion de l'auteur : "Les musiques juives nous font écouter les musiques du monde entier."

(Anaïs Prosaïc)

Descriptif technique

Production
Artline Films, Les Productions du Sablier, La Sept-Arte, RTBF, NPS, Film Factory
Participation
CNC, Eurimages, Procirep, ministère de la Culture (DMD), Unesco, Centre du cinéma et de l'audiovisuel de la communauté française de Belgique
Réalisation
Nicolas Klotz
Année
1996
Durée
90'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne