Catalogue

Dominique Laffin, portrait d'une enfant pas sage

2007, documentaire, 52 min, couleur

Réalisation : Laurent Perrin

Vidéos

Laurent Perrin réalise en 1985 Passage secret, son premier long métrage, avec Dominique Laffin dans le rôle principal.

Images

Résumé

Laurent Perrin réalise en 1985 Passage secret, son premier long métrage, avec Dominique Laffin dans le rôle principal. L’actrice meurt peu avant la sortie du film à l’âge de 33 ans. Le cinéaste interroge ceux qui ont entouré sa brève carrière, de Jacques Doillon à Josiane Balasko en passant par Catherine Breillat, et scrute le visage de Dominique Laffin à travers les extraits de ses films comme pour sonder son énigme.

"Lumineuse", "évanescente", "éclairée de l’intérieur"... Aucune des personnes qui l’a croisée ne manque de décrire son incroyable photogénie. Dominique Laffin avait la certitude d’être actrice avant d’obtenir son premier rôle. C’est elle qui débarque dans le bureau de Claude Miller pour incarner l’héroïne tragique de Dites-lui que je l’aime (1977), puis qui revient voir Jean-Marie Poiré en jean et perfecto, après un premier essai infructueux, pour Les Petits Câlins (1978). Son jeu sensible se prête bien au cinéma de Jacques Doillon pour qui elle est La femme qui pleure (1979) : "Ce n’était pas une technicienne, confie-t-il, mais une actrice qui brûlait." Pour Catherine Breillat, Dominique Laffin était une star naissante, à la fois poétique et pulpeuse, mais aussi une actrice toujours en demande, avec qui elle a dû faire corps dans Tapage nocturne (1979). Dans les années 1980, elle ne trouvait plus le cinéma qui lui permettait d'exprimer sa fêlure...

(Martin Drouot)

Descriptif technique

Production
OF2B Productions, Scopitone Films, Ciné Cinéma
Participation
CNC
Sujet
Jacques Doillon, Dominique Laffin
Réalisation
Laurent Perrin
Année
2007
Durée
52'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne