Catalogue

Ecoute et l'écho, un entretien avec Lucien Bonnafé (L')

2000, documentaire, 30 min, couleur

Réalisation : Stéphane Gatti

Vidéos

On doit à Lucien Bonnafé (1912-2003) la naissance du mouvement désaliéniste et la création de la psychiatrie hors les murs.

Images

Résumé

On doit à Lucien Bonnafé (1912-2003) la naissance du mouvement désaliéniste et la création de la psychiatrie hors les murs. Dans un entretien enregistré chez lui en 2000, mené par Michel Séonnet, le psychiatre revient sur quelques principes qui ont orienté sa vie : antifascisme, résistance à l'exclusion de l'autre, qu'il soit "fou" ou "sauvage", fécondation de la pensée scientifique par la poésie, droit au vagabondage de l'esprit.

Nourri de Marx et de Freud, lecteur de Rimbaud, Lautréamont et Apollinaire, Bonnafé évoque avec passion les contemporains dont il a partagé les combats pour la liberté. À commencer par les surréalistes. Si Breton collectionnait des pièces d'art africain, c'était, rappelle-t-il, non une posture d'esthète mais un geste politique contre le colonialisme. À l'asile de Saint-Alban dont Bonnafé fait un foyer de Résistance sous l'Occupation, Éluard vient le rejoindre. "La poésie a pris le maquis" dit-il. La philosophie aussi, avec son ami Canguilhem, dont la pensée inspirera les écrits de Foucault sur la folie. Avec Gaston Bachelard qui proposait de "rendre à la raison humaine sa fonction de turbulence et d'agressivité", Bonnafé a partagé le rejet de l'outrecuidance scientiste. Réalisé en une seule séance de tournage, ce film a essentiellement la valeur d'un document d'archives. Quelques cartons reprennent les maîtres mots d'un penseur mordant et vif, resté subversif jusqu'au bout.

(Eva Ségal)

Descriptif technique

Production
La Maison de l'arbre, Ville de Saint-Denis
Sujet
Lucien Bonnafé
Réalisation
Stéphane Gatti
Année
2000
Durée
30'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne