Catalogue

Face aux fantômes

2009, documentaire, 99 min, couleur

Réalisation : Sylvie Lindeperg, Jean-Louis Comolli

Vidéos

Dans la mémoire de la déportation, Nuit et Brouillard d’Alain Resnais (1956), avec le commentaire de Jean Cayrol, tient une place exceptionnelle mais ambiguë car le mot "juif" n’y est pas prononcé.

Images

Résumé

Dans la mémoire de la déportation, Nuit et Brouillard d’Alain Resnais (1956), avec le commentaire de Jean Cayrol, tient une place exceptionnelle mais ambiguë car le mot "juif" n’y est pas prononcé. Pour en comprendre les enjeux, l’historienne Sylvie Lindeperg en a longuement exploré la genèse et les arrière-plans : état du savoir historique d’alors, contexte politique et cinématographique, rôle respectif de ceux y qui apportèrent leur concours.

Répondant aux questions de Jean-Louis Comolli, extraits du film à l'appui, l’auteure de Nuit et Brouillard, un film dans l’histoire (éd. Odile Jacob, 2007) expose les résultats d’une longue enquête dans les archives. Plutôt qu’à Resnais, Sylvie Lindeperg s’est intéressée à Olga Wormser, jeune professeur d’histoire à la Libération. A la différence de l’autre conseiller historique du film, Henri Michel, lié au milieu des déportés-résistants, Olga est proche des survivants juifs dont l’expérience est alors peu médiatisée, encore moins resituée dans une histoire globale du nazisme. Témoin de cette compréhension lacunaire, le film montre des persécutions raciales sans les désigner nommément. Soutenu par son producteur Anatole Dauman, Resnais réussit à donner au film une haute tenue artistique mais il se heurte à beaucoup d’oppositions, à la censure qui exige que soit effacée toute allusion à Vichy, et même à la RFA qui obtiendra que le film soit retiré de la sélection du festival de Cannes.

(Eva Ségal)

Descriptif technique

Production
INA
Participation
CNC, Ciné Cinéma, Fondation pour la mémoire de la Shoah, Argos Films, Procirep, Angoa, ministère de la Défense
Réalisation
Sylvie Lindeperg, Jean-Louis Comolli
Sujet
Alain Resnais
Année
2009
Durée
99'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne

Avis

Sélectionné par

Face aux fantômes est un documentaire de “paroles”, l’essentiel de sa matière provenant des analyses de l’historienne Sylvie Lindeperg, auteur d’un ouvrage sur le film Nuit et Brouillard d'Alain Resnais. L'historienne, face à Jean-Louis Comolli, coréalisateur, évoque les dilemmes inhérents à la conception d’un tel film : quelle forme trouver, quel montage, quel rythme, quel commentaire réciter pour évoquer ce réel terrifiant, si lourd de tragédies humaines ? Comment donner du sens à ces images sans les dévoyer ? Comment garder l'intégrité et la vérité de ces images, témoignages des souffrances vécues par les victimes des camps ? Sylvie Lindeperg évoque également l'épreuve de création du film de Resnais, la complexité d’aller au bout d’une entreprise si lourde d’investissement émotionnel, ainsi que le difficile contexte des années 1950 et les polémiques suscitées lors de sa sortie. Ce document passionnant resitue précisément le dilemme de “montrer le réel” en cinéma à travers une des œuvres maîtresses du documentaire.

(Mathieu Eveillard, Médiathèque de Bain-de-Bretagne)