Catalogue

Folle Histoire de Mel Brooks (La)

Nouveauté

2017, documentaire, 53 min, couleur

Réalisation : Hubert Attal

Vidéos

Né dans le quartier juif de Brooklyn en 1926, Mel Brooks retrace sa carrière, ponctuant ses récits de plaisanteries.

Images

Résumé

Né dans le quartier juif de Brooklyn en 1926, Mel Brooks retrace sa carrière, ponctuant ses récits de plaisanteries. Les extraits de ses films et des émissions télévisées auxquelles il a participé, ainsi que les entretiens avec ses collaborateurs et amis, complètent le portrait de ce scénariste, réalisateur, acteur, producteur et compositeur, qui a toujours cherché à donner à ses messages l’apparence du divertissement le plus irrévérencieux.

C’est après avoir vu la comédie musicale Anything goes de Cole Porter que naît la passion pour la scène du jeune Melvin Kaminsky, futur Mel Brooks. Il apprend à jouer de la batterie – parce que c’est l’instrument le plus bruyant – et crée à la télévision un duo comique avec Carl Reiner à partir de 1949. En 1960, Brooks débarque à Los Angeles et réalise des satires féroces dont le court métrage d’animation The Critic (1963), sur l’univers de l’art contemporain, Les Producteurs (1968), sur deux escrocs qui montent une comédie musicale d’un goût douteux (Le Printemps d’Hitler), et Le Mystère des 12 chaises (1970) où un shérif scandalise parce qu’il est noir. Par la parodie, il déconstruit les genres, du film historique au blockbuster, en passant par le thriller hitchcockien. Son plus beau succès reste Frankenstein Junior (1974) qui pose, comme ses films en tant que producteur (notamment Elephant Man de Lynch, 1980, et La Mouche de Cronenberg, 1986), la question de la monstruosité.

(Martin Drouot)

Descriptif technique

Production
Eva Production
Participation
CNC, OCS
Réalisation
Hubert Attal
Sujet
Mel Brooks
Année
2017
Durée
53'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne