Catalogue

Génération (2)

1988, documentaire, 90 min, couleur

Réalisation : Françoise Prébois, Irène Richard

Vidéos

Tirée du livre Génération d'Hervé Hamon et Patrick Rotman, ce documentaire en 15 volets traite des événements qui contribuèrent à l'avènement de Mai 68 et qui, plus largement, marquèrent la société française des années 1960-70. Le point de vue qui prime, dans la narration et l'analyse de ce pan d'histoire, est celui des principaux leaders des organisations politiques étudiantes de l'époque. La dynamique du montage et l'équilibre entre interviews, extraits de films et images fortes d'actualités donnent son unité à une série qui fait intervenir différents réalisateurs sous la direction de Daniel Edinger.

4. Les Choses

5. La Fête cubaine

6. La Prochine

Images

Résumé

4. Les Choses. Paris, 1965. Fin de l'empire colonial. La France gaullienne se transforme. L'acquisition des "choses" (en référence au titre du roman de Georges Perec) devient symbole de réussite. Le boum économique ouvre la porte à la société de consommation même si les problèmes sociaux et politiques demeurent : affaire Ben Barka, grèves, interdiction de La Religieuse de Jacques Rivette... On lance la génération yéyé et Paris est un immense chantier. Les immeubles poussent, le parc automobile s'accroît, la télévision s'introduit en masse dans les foyers. Le secteur des loisirs n'est pas en reste : les villages de vacances (ici illustrés par un extrait d'Adieu Philippine de Jacques Rozier) sont la formule d'avenir au même titre que les supermarchés. La jeunesse constitue une "cible économique" importante, le crédit se développe. Selon Georges Perec, "une nouvelle conception du bonheur français liée à la consommation maximale s'instaure"... à laquelle tous n'adhèrent pas. Se pose alors la question suivante : "Que reste-t-il à ceux qui refusent cette société de consommation ? Qu'est-ce qui donne du sens ?" "Le tiers-monde et la révolution", répondront certains.

5. La Fête cubaine. Sous les tropiques, de nouveaux héros sont nés. La révolution cubaine a triomphé du Goliath américain et le cri de guerre lancé par Fidel Castro semble être "tombé dans une oreille réceptive", celle d'étudiants en quête de révolution, prêts à lutter contre l'oppresseur. Leur engagement les conduit dans les centres d'alphabétisation de la Sierra Maestra et non à la lutte armée comme ils en rêvaient. Interviews et extraits de films (Cuba Si de Chris Marker) nous rappellent l'entrée de Fidel Castro à La Havane, l'épisode de la Baie des cochons ou encore la prise de la Moncada. Dans La Havane en liesse, "la Mecque des révolutionnaires", transitent barbudos, orthodoxes ou dissidents, aventuriers, premiers rôles ou anonymes. Le Che s'y trouve également. C'est "l'Heure des brasiers". Objectif : créer deux ou trois Vietnam pour soulager Ho Chi Minh en ouvrant d'autres fronts en Amérique latine contre l'ennemi commun. Mais l'expérience guevarienne tourne court. Régis Debray est arrêté et condamné à 30 ans de prison. Ironie du sort : en France, ce sont les hommes du Général qui négocient son salut. En octobre 1967, le Che est assassiné. C'est non seulement un homme, mais aussi une révolution et un mythe qu'on enterre.

6. La Prochine. En 1966 en Chine, Mao a lancé la Révolution culturelle. A Paris, le projet maoïste se forge à Normale Sup. Les premiers Français partent pour la Chine. Interviews et extraits de films (La Chine de Mao de Roger Pic, A bientôt, j'espère de Chris Marker, Demain, la Chine de Claude Oztemberger, La Chinoise de Godard) témoignent de l'influence du mouvement prochinois. Dès 1967, la mode "à la Mao" s'impose et le Petit Livre rouge atteint les tirages d'un véritable best-seller. Godard va humer l'air du côté de la rue d'Ulm pour réaliser son film qui fera grincer quelques dents de militants, "irrités de voir leurs propres tics mis en scène". C'est dans cet environnement que l'idée de "l'établissement" (en référence à L'Etabli de Robert Linhardt, éd. de Minuit) se concrétise : il ne s'agissait plus de s'adresser, de l'extérieur, aux ouvriers ou aux paysans mais de vivre parmi eux, dans leur usine ou dans leur ferme. "On en a pris plein la gueule en allant à l'usine" se souvient Nicole Linhardt.

(Sadia Saïghi)

Descriptif technique

Production
Kuiv Productions, INA, La Cinq
Participation
Sofica Investimage, CNC
Sujet
Jacques Rozier, Jacques Rivette, Georges Perec, Jean Rouch, Fidel Castro, Che Guevara, Régis Debray, Mao Tsê-Tung, Claude Oztenberger, Jean-Luc Godard, Chris Marker, Roger Pic
Réalisation
Françoise Prébois, Irène Richard
Conception
Hervé Hamon, Patrick Rotman, Daniel Edinger
Année
1988
Durée
90' (3x30')
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne