Catalogue

Larry Clark, Great American Rebel

2003, documentaire, 56 min, couleur

Réalisation : Eric Dahan

Vidéos

Depuis les années 1960, l’œil photo-cinématographique de Larry Clark s’est focalisé sur la jeunesse américaine dont il a déniaisé la représentation.

Images

Résumé

Depuis les années 1960, l’œil photo-cinématographique de Larry Clark s’est focalisé sur la jeunesse américaine dont il a déniaisé la représentation. En 2003, après la sortie de Ken Park, son cinquième film, il retrace sa biographie devant la caméra d’Eric Dahan, accompagné de nombreux collaborateurs : éditrice (Thea Westreich), producteur (Gus Van Sant) ou acteurs (Michael Pitt, Rosario Dawson).

L’histoire de Larry Clark se confond avec celle du dessillement d’une Amérique aveugle à elle-même, à qui les recueils de photographies Tulsa (1971) et Teenage Lust (1983) ont "révélé" des adolescents enfin sexués, amateurs d’alcool et de drogues – des photos que Clark prend avant et après sa conscription au Viêt-nam (1964-67), à une période où il n’envisage pas de "faire carrière" et se contente de photographier son entourage. Loin des clichés de nouveaux-nés dont sa mère faisait commerce, les premières années d’émancipation photographique décident de son éthique artistique : une position toujours marginale, nourrie par une nécessaire immersion dans les milieux dont il entend rendre compte – principe qui n’est pas sans rapport avec sa propre addiction à diverses drogues. Cette image sulfureuse dans une Amérique puritaine explique qu’il lui ait été longtemps impossible d’assouvir ses envies de cinéma, jusqu’à Kids, en 1995, point de départ d’un nouveau parcours semé d’embûches.

(Mathieu Capel)

Descriptif technique

Production
Eva Productions, Intenser, L. Clark, Ciné Cinéma
Participation
CNC
Réalisation
Eric Dahan
Sujet
Larry Clark
Année
2003
Durée
56'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne