Catalogue

Maison de Jean-Pierre Raynaud 1969-1993 (La)

1993, documentaire, 30 min, couleur

Réalisation : Michelle Porte

Vidéos

L'artiste conceptuel Jean-Pierre Raynaud retrace l'aventure spirituelle et artistique de la construction de sa maison.

Images

Résumé

L'artiste conceptuel Jean-Pierre Raynaud retrace l'aventure spirituelle et artistique de la construction de sa maison, de ses transformations successives puis de sa destruction et de la conservation de sa mémoire. La caméra apprivoise le visage de l'artiste, tel une icône, puis se faufile à l'intérieur de la demeure austère et immaculée pour y célébrer les espaces blancs carrelés.

Les travaux de construction débutent en 1969. Il s'agit au départ d'un pavillon ordinaire de banlieue parisienne. Prélude au caractère introspectif de son oeuvre plastique, la maison va devenir pour Jean-Pierre Raynaud le champ d'expérimentation de ses désirs les plus intimes : ordre, propreté, solitude. Les métamorphoses se succèdent : intérieur entièrement recouvert de carreaux de céramique blanche et fenêtres obturées qui évoquent l'hôpital ou la morgue. Plus tard, miradors et barbelés lui donnent l'aspect d'un blockhaus. En 1988, la maison est fermée, puis bientôt démolie. Les fragments de carrelage, placés dans mille seaux métalliques, sont installés en 1993 sur le sol du CAPC de Bordeaux. A l'issue de l'exposition, les carreaux sont dispersés : la maison est devenue une oeuvre publique.

(Annick Spay)

Descriptif technique

Production
Caméras Continentales, La Sept
Participation
CNC, ministère de la Culture et de la Francophonie (DAP), ministère des Affaires étrangères
Sujet
Jean-Pierre Raynaud
Réalisation
Michelle Porte
Année
1993
Durée
30'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne