Catalogue

Mathieu Riboulet, écrivain

Nouveauté

2018, documentaire, 52 min, couleur

Réalisation : Sylvie Blum

Vidéos

L'écrivain Mathieu Riboulet commente des oeuvres que Sylvie Blum lui propose.

Images

Résumé

Pour s’“approcher au plus près de sa vérité”, “saisir les ressorts de son écriture” et composer de lui un “portrait en creux”, Sylvie Blum a imaginé un dispositif dans lequel Mathieu Riboulet (1960-2018) dialoguerait avec des artistes avec lesquels elle lui a reconnu des affinités. Dialogues fictifs, in absentia, puisqu’en réalité l’écrivain est invité à réagir à une série d’extraits de films qui les représentent.

Sont ainsi convoqués tour à tour Le Caravage dont Riboulet souligne l’humanité et la capacité à faire naître la beauté du mélange entre le populaire, le trivial, et le religieux ; Jean Genet dont – expérience “cardinale” – la lecture des romans lui a permis très tôt d’identifier, y compris pour lui-même, l’existence d’un lien entre “l’exigence d’amour et l’exigence d’écriture” ; Elfriede Jelinek qui, comme lui, voit dans l’écriture une forme d’exorcisme, un moyen de survie... Mais la part belle de ce jeu de miroirs est réservée à deux cinéastes dont les films, la vision et les prises de position artistiques et politiques “lui manquent”, deux artistes qui, comme Genet, lui ont à divers titres ouvert la voie : il s’agit de Rainer Werner Fassbinder et, plus encore peut-être, de Pier Paolo Pasolini. Car, à l’instar de ses aînés, Mathieu Riboulet s’affirme comme un écrivain de son temps, un observateur concerné et engagé dans la société dans laquelle il a grandi et dans laquelle il vit.

(Myriam Bloedé)

Descriptif technique

Production
INA
Participation
France Télévisions, Procirep, Angoa
Réalisation
Sylvie Blum
Sujet
Mathieu Riboulet
Année
2018
Durée
52'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne