Catalogue

Max Pécas, le roi du navet

2011, documentaire, 49 min, couleur

Réalisation : Michel Guillerm

Vidéos

Si la disparition en 2003 de Max Pécas est passée à peu près inaperçue, ses films continuent depuis, de rediffusions télévisuelles en éditions DVD, à rencontrer un succès public, élevant celui que l’on a surnommé "le roi du navet" au statut de cinéaste culte.

Images

Résumé

Si la disparition en 2003 de Max Pécas est passée à peu près inaperçue, ses films continuent depuis, de rediffusions télévisuelles en éditions DVD, à rencontrer un succès public, élevant celui que l’on a surnommé "le roi du navet" au statut de cinéaste culte (cf. Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu, 1980 ; Les Branchés à Saint-Tropez, 1983). Ses compagnons de route éclairent les raisons de cette gloire posthume.

Au fil d'une carrière riche de 27 longs métrages démarrée en 1960 avec Le Cercle vicieux, Pécas s'est essayé à plusieurs genres - polar, érotique et même pornographique - avant de trouver avec On est venu là pour s'éclater (1979) sa véritable marque de fabrique : la comédie sexy. Pourtant, l'accueil critique fut catastrophique à chaque sortie, au point de faire du cinéaste une "référence de la médiocrité". Etaient raillées la légèreté de ses scénarios, la présence systématique de jeunes filles dénudées ou l'indigence de sa direction d'acteurs. Parmi les nombreux comédiens qu'il a fait débuter (Victoria Abril, Ticky Holgado, Philippe Caroit), certains ont rayé cette expérience de leur CV, mais ils évoquent aujourd'hui un homme charmant et professionnel qui faisait de ses tournages des moments de convivialité très formateurs pour les débutants. Tous rendent hommage à une œuvre qui, sans prétention, aura "représenté un moment dans l'histoire du cinéma français" (Jean-François Rauger).

(Damien Travade)

Descriptif technique

Production
APC (Alliance de production cinématographique)
Participation
CNC, Paris Première
Sujet
Max Pécas
Réalisation
Michel Guillerm
Année
2011
Durée
49'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne