Catalogue

Mouchoir de mon père (Le)

2002, documentaire, 52 min, couleur

Réalisation : Farid Haroud

Vidéos

Une carte et des lieux, brodés sur un carré de tissu, pour ne pas oublier les tumultes d’une guerre et d’un abandon.

Images

Résumé

Une carte et des lieux, brodés sur un carré de tissu, pour ne pas oublier les tumultes d’une guerre et d’un abandon. Cette histoire, qui tient dans un mouchoir de poche, est celle de Khelifa Haroud, ancien harki, débarqué en France avec sa famille en 1967, après cinq ans de détention en Algérie. Quarante ans plus tard, Farid Haroud, son fils, convoque la mémoire en passant le mouchoir de mains en mains, celles de la famille et de rares témoins.

Grâce à un mouchoir maladroitement brodé, de rares photographies et un billet de bateau gardé précieusement par sa mère, Farid Haroud va briser la loi du silence instaurée par son père et tenter de reconstituer son parcours. Dans sa quête pour raccommoder quelques décennies d’histoire, il ravive les souvenirs de sa mère et de ses deux aînés, compulse les archives et recueille les témoignages de ceux qui ont croisé le chemin du père. 28e bataillon de chasseurs alpins rallié en 1956, camps de redressement politique, prison, port de Marseille, baraquements de Château-Lascourt dans le Gard, camp de Riom joliment baptisé "hameau forestier", puis Vienne en Isère... C’est au terme de ce voyage émouvant qu'apparaît enfin Khelifa, face à son fils, sur les remparts du château d'If. Le fameux mouchoir à la main, il livre quelques mots douloureux : "Même mes frères ne me reconnaissent plus."

(Sadia Saïghi)

Descriptif technique

Production
Aster, France 3 Rhône-Alpes-Auvergne
Participation
CNC, FASILD, ministère de la Défense, Procirep
Réalisation
Farid Haroud
Année
2002
Durée
52'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne