Catalogue

Necesito, pièce pour Grenade - Necesito (extraits) (vol. 23)

1994, adaptation, 66 min, couleur

Réalisation : Charles Picq

Vidéos

Dépositaire du fonds Dominique Bagouet géré par Les Carnets Bagouet, Images de la culture a composé une collection de 29 "volumes" sur support DVD. Captations, adaptations, recréations pour l'image, documentaires, ces "volumes" suivent un ordre chronologique dans le parcours du chorégraphe. Certains "volumes" proposent plusieurs films sur DVD, mais ceux-ci sont disponibles à l'unité sur fichier numérique.

Images

Résumé

Necesito, pièce pour Grenade (1994, 58').

Doux clapotis des fontaines dans les patios, gravité et sensualité des chants arabo-andalous, humanité frondeuse du groupe Gas Gas Gas dont le guitariste, Sven Lava Polhammer, était déjà aux côtés de Bagouet pour F. et Stein au début des années 1980. Filmé à l'initiative des Carnets Bagouet après la mort du chorégraphe, Necesito, pièce pour Grenade fut la dernière création de Dominique Bagouet. Inspirée par l'histoire de Grenade, la pièce renvoie aux premiers émois de Dominique, petit garçon, regardant émerveillé un spectacle de flamenco sur les ramblas de Barcelone. Les danseurs s'amusent et grimacent comme dans Jours étranges, et déploient leur danse avec toute la sérénité de l'enfant qui s'applique et découvre l'univers des possibles. Si Necesito est l'un des plus beaux films de danse qui soit, c'est sans doute que Charles Picq a utilisé sa caméra comme s'il s'agissait de son propre regard, s'attardant, s'éloignant, s'approchant de la scène et, dialoguant pour finir, avec la chorégraphie, les danseurs et les musiciens. Restituant, autrement dit, le plaisir du spectacle vivant.

(Fabienne Arvers)

Necesito (extraits) (1992, 8').

En complément du film Necesito, pièce pour Grenade, deux fragments documentent l’histoire de la pièce créée. Le Hammam et Amor a la mala, petits noms donnés par les danseurs à ces deux sections de la pièce, ont disparu de la version réalisée en 1994. Le Hammam était une section de la première version de Necesito créée en 1991. Lors de la reprise en 1992, en relation avec des changements dans la distribution et un nouvel équilibre de la pièce, Dominique Bagouet avait décidé de supprimer cette partie. Ce trio et ses épanchements paresseux au sol introduisent une sensualité chaude, non dénuée d'espièglerie, qui détonne dans l'univers si pudique du chorégraphe. Amor a la mala, différemment, avait gardé sa place tout au long de la tournée mais n'a pas été conservée dans la version 1994 pour des raisons techniques. Cette brève danse doit son titre à la chanson des Gas Gas Gas qui l'accompagne. Chacun y est comme isolé dans la machine de son personnage, perdu dans une danse obstinée, presque butée. Pourtant, comme souvent chez Bagouet, toutes ces partitions apparemment séparées forment une belle danse de groupe, pointant sombrement la solitude propre à certaines façons d'être ensemble.

(Isabelle Ginot)

Descriptif technique

Production
Agat Films & Cie, Les Carnets Bagouet, La Coursive, Centre Pompidou
Participation
CNC (FASV), Adami, CR Languedoc-Roussillon, Maison de la danse de Lyon, La Sept-Arte
Musique
Gas Gas Gas
Danseur
Olivia Grandville, Rita Cioffi, Dominique Jegou, Catherine Legrand, Juan Manuel Vicente, Priscilla Danton, Matthieu Doze, Sylvain Prunenec, Fabrice Ramalingom
Chorégraphie
Dominique Bagouet
Réalisation
Charles Picq
Année
1994
Durée
66' (58'+8')
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Adaptation
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne