Catalogue

Parallèle Mocky (La)

Nouveauté

2017, documentaire, 60 min, couleur

Réalisation : Hugues Baudoin

Vidéos

Portrait d'un franc-tireur à l’énergie légendaire.

Images

Résumé

Né en 1933, Jean-Pierre Mocky, assistant, comédien et surtout réalisateur prolifique, est aujourd’hui associé à une méthode : il tourne quoi qu’il arrive, avec une équipe réduite et très peu d’argent. Mais cela n’a pas toujours été le cas. La parole de Mocky, les extraits de ses films et des scènes filmées sur le plateau de son 75e film, Rouges étaient les lilas (2016), permettent de retracer la carrière de ce franc-tireur à l’énergie légendaire.

La Tête contre les murs (1958), que Mocky a écrit et dans lequel il joue, aurait dû être son premier film, mais à cause d’un producteur frileux, il est écarté au profit de Georges Franju. Les Dragueurs (1959) marque ainsi ses débuts en tant que réalisateur. Pour Mocky, la colère est un moteur de choix : il dénonce par exemple le fonctionnement des papiers d’état civil avec Les Compagnons de la marguerite (1970), ou la violence des supporters de foot dans A mort l’arbitre (1983). Dans Une Nuit à l’Assemblée nationale (1988), satire en hommage à Groucho Marx, les députés sont nudistes et les légions d’honneur s’achètent. Véritable tournant dans la carrière de Mocky, le film choque tant que son auteur sera convoqué par François Mitterrand. Depuis lors, le cinéaste est persona non grata auprès des producteurs et il réalise des films tournés rapidement, rentabilisés par les ventes DVD. Mocky aime se comparer à un Modigliani qui ne vend pas mais continue, inlassablement, à fabriquer des œuvres.

(Martin Drouot)

Descriptif technique

Production
Kidam
Participation
CNC, Ciné+
Réalisation
Hugues Baudoin
Sujet
Jean-Pierre Mocky
Année
2017
Durée
60'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne