Catalogue

Pierre Soulages, regards

1996, documentaire, 57 min, couleur

Réalisation : Thierry Spitzer

Vidéos

Chez lui à Sète et à l'occasion d'une rétrospective de ses oeuvres à Pékin, Pierre Soulages nous parle de ses 50 ans de peinture abstraite.

Images

Résumé

Chez lui à Sète et à l'occasion d'une rétrospective de ses oeuvres à Pékin (une cinquantaine de toiles sur les 1200 qu'il a réalisées jusqu'à maintenant), Pierre Soulages, né en 1919, parle de ses 50 ans de peinture abstraite, et de la continuité implacable de son travail sur le noir quasi exclusif.

Lorsqu'il travaille dans son atelier à Sète, Soulages dépose une pierre devant sa porte pour signifier qu'il entend de pas être dérangé. Il n'est donc pas question ici de filmer le peintre dans l'action créatrice, mais plutôt de l'accompagner dans d'autres étapes du travail, de la fabrication des outils et pinceaux jusqu'à la reproduction des oeuvres dans un catalogue. Thierry Spitzer le suit lors de l'accrochage des toiles à Pékin, où il est attentif à créer un rythme qui aide à l'appréhension par le public. Avec une grande simplicité, Pierre Soulages évoque les bases de sa peinture : rythme, lumière, espace, émotions, et l'importance d'être à l'écoute de soi tout en étant sensible à ce que révèle le matériau.

(Louise Maisons)

Descriptif technique

Production
Arkadin
Participation
Association des amis du musée d'art moderne de la Ville de Paris, ministère de la Culture (DAP)
Réalisation
Thierry Spitzer
Sujet
Pierre Soulages
Année
1996
Durée
57'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne