Catalogue

Quelques jours avec Sirk

2008, documentaire, 61 min, couleur

Réalisation : Dominique Rabourdin, Pascal Thomas

Vidéos

En 1982, Pascal Thomas et Dominique Rabourdin se rendent à Lugano pour réaliser un entretien avec Douglas Sirk, alors âgé de 85 ans.

Images

Résumé

En 1982, Pascal Thomas et Dominique Rabourdin se rendent à Lugano pour réaliser un entretien avec Douglas Sirk, alors âgé de 85 ans. Quelque vingt-six ans plus tard, ils se retrouvent pour évoquer cette rencontre et présenter, en supplément du reportage tourné à l’époque pour Cinéma Cinéma, de longues séquences inédites qui composent un émouvant portrait du maître incontesté du mélodrame.

La cruauté du montage consiste à rejeter hors d’un film des pans de réalité jugés sans valeur. C’est sans doute l’admiration de Thomas et Rabourdin pour le grand cinéaste qui les a poussés à sauver ces rushes pour les exhumer aujourd’hui. Admiration, mais aussi sympathie envers ce vieil homme élégant qui semble avoir attendu le soir de sa vie pour être reconnu en tant qu’auteur. Filmé dans l’intimité de sa villa, avec une caméra vidéo premier modèle, et aux abords de la Cinémathèque de Genève, qui lui consacrait une rétrospective, Douglas Sirk évoque son destin d’Allemand exilé à Hollywood et revient sur les motifs qui caractérisent ses films, démontrant la cohérence artistique d’une œuvre dont il s’est senti dépossédé par les conditions de production. Il se livre enfin à une sage leçon de mise en scène. Pour Sirk, lumière, mouvement, musique, distribution, tout concourt à l’exaltation des sentiments ; parce qu’il est le plus populaire, le cinéma est l’art majeur du XXe siècle.

(Sylvain Maestraggi)

Descriptif technique

Production
Allerton Films, Carlotta Films, Les Films français
Réalisation
Dominique Rabourdin, Pascal Thomas
Sujet
Douglas Sirk
Année
2008
Durée
61'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne