Catalogue

Roman national

Nouveauté

2018, documentaire, 63 min, couleur

Réalisation : Grégoire Beil

Vidéos

Roman national nous plonge sans filtre et sans commentaire dans l’univers à la fois impudique et abstrait d'un réseau social.

Images

Résumé

Ils s’appellent Lisa121321, Christophe369, Booba02590 ou JordanTbd27 et se donnent rendez-vous sur l’application Périscope. Adolescents pour la plupart, ils s’exposent et dialoguent, seuls mais connectés, passant de la drague à l’insulte, à grand renfort de cœurs. Roman national nous plonge sans filtre et sans commentaire dans l’univers à la fois impudique et abstrait de ce réseau social par la lorgnette duquel s’infiltre la réalité.

Le roman, disait Stendhal, est comme un miroir qui doit refléter la réalité. Mais le miroir a trouvé avec les réseaux sociaux sont cadre le plus étroit : celui du narcissisme. Offrir une image de soi, la soumettre à l’appréciation des autres, cela semble l’usage le plus commun de l’application Périscope. Des premiers instants du film se dégage un malaise : celui de voir des inconnus comme mis aux enchères, celles des questions indiscrètes, des allusions sexuelles, des injures parfois. Un défouloir où chacun reste isolé, derrière son téléphone. Alors pourquoi Roman national ? N’est-ce pas plutôt le spectacle d’une communauté qui se défait ? Et si au contraire la caméra du téléphone filmait là l’ultime documentaire, le portrait d’une société écrit par la réalité elle-même ? L’objectif tourné vers soi semble vouloir oublier le monde, mais celui-ci se rappelle sans cesse : du moindre zeste d’inattendu aux plus grands drames de l’actualité. Les émotions soudaines et l’humour des échanges n’ont rien perdu de leur humanité.

(Sylvain Maestraggi)

Descriptif technique

Production
Bad Manners
Réalisation
Grégoire Beil
Année
2018
Durée
63'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne