Catalogue

Rose Lowder

2002, documentaire, 24 min, couleur

Réalisation : Frédérique Devaux, Michel Amarger

Vidéos

La cinéaste Rose Lowder guide Frédérique Devaux et Michel Amarger au cœur de son œuvre.

Images

Résumé

Dans le cadre de Cinexpérimentaux, une collection conçue par les réalisateurs, la cinéaste Rose Lowder guide Frédérique Devaux et Michel Amarger au cœur de son œuvre. Cette visite se nourrit bien sûr d’extraits de ses films, mais elle consiste essentiellement à retrouver, dans le quotidien de la ville d’Avignon où s’est installée la cinéaste, les expériences princeps, le cheminement théorique et sensoriel à l’origine de pièces faussement abstraites.

Deux axes traversent les films de Rose Lowder. Aisément repérable, le premier engage les qualités sensorielles à l’œuvre dans le médium cinématographique : la succession des tons, le rythme de défilement des photogrammes, leur chevauchement, fournissent la trame de films courts dont toute narration classique semble congédiée. Telle est pour Lowder la définition même de l’art : "accéder à des informations, des sensibilités […] qui nous mènent à une autre dimension." Sur les lieux de tournage des films, nous ouvrant les cahiers où elle détaille scrupuleusement chaque photogramme et en conçoit le montage, elle livre ainsi le secret de Parcelle (1979), Roulement, rouerie, aubage (1978), Tournesols (1982), Quiproquo (1992) ou Couleurs mécaniques (1979). Ce dernier titre, allusion au Ballet mécanique de Léger, révèle d’ailleurs le deuxième axe de son œuvre : le retour constant à l’histoire d’un médium qu’elle s’amuse à "défaire" pour mieux étudier les mécanismes de la perception.

(Mathieu Capel)

Descriptif technique

Production
EDA/Devaux Amarger
Réalisation
Frédérique Devaux, Michel Amarger
Sujet
Rose Lowder
Année
2002
Durée
24'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne