Catalogue

Siècle d'immigrations en France (Un) - 2. Du pain et de la liberté

1997, documentaire, 55 min, couleur

Réalisation : Mehdi Lallaoui

Vidéos

Aujourd'hui, un Français sur quatre est d'origine étrangère. Les trois volets du film de Mehdi Lallaoui retracent les circonstances qui, depuis cent ans, amenèrent sur le sol français les vagues successives d'étrangers, leurs conditions d'existence en France, leur volonté de s'intégrer sans nier leurs origines et leur contribution spécifique à la vie du pays d'accueil. De la Commune de Paris à la Grande Guerre, des années 1920 à la Seconde Guerre mondiale, de l'après-guerre aux Trente Glorieuses et à la récession des années 1980, cette saga en trois temps, au montage dense d'images d'archives, témoignages et commentaires, salue ces étrangers d'hier, dont les enfants et petits-enfants, Français d'aujourd'hui, restituent la mémoire en feuilletant les albums de famille.

Images

Résumé

Sur un commentaire sobre et efficace, la vie et les espoirs, entre les deux guerres, des immigrés grecs, arméniens, russes, polonais et juifs : recrutés dès 1920 pour les besoins d'une France en reconstruction ; montrés du doigt après le krach boursier de 1929 ; premiers débauchés devenus boucs émissaires de la crise économique qui frappe le pays, sur fond de xénophobie et d'antisémitisme.

Au lendemain de la Grande Guerre, le nombre d'étrangers passe en dix ans de un à trois millions. Les Grecs sont employés aux salines de Camargue. L'arrivée de Mussolini au pouvoir précipite vers la France un million d'Italiens qui travaillent pour beaucoup aux carrières dans l'Agenais. Les "as du cousu main", les Arméniens, installent leurs ateliers de bottiers dans la Drôme, d'autres sont recrutés par les soyeux lyonnais. Recrutés au pays, les Polonais s'installent sur le carreau des mines du Nord et de Lorraine. Les Russes affluent dans la région parisienne (10 000 sont employés aux usines Renault dans les années 1930). Pour les immigrés, l'amélioration des conditions de vie amenée par le Front Populaire est de courte durée. Les thèses xénophobes et antisémites trouvent une audience de plus en plus large.

(Doucha Belgrave)

Descriptif technique

Production
Mémoires Vives Productions, France 3
Participation
CNC, ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ministère de la Culture (DAI), FAS, Procirep
Réalisation
Mehdi Lallaoui
Année
1997
Durée
55'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne