Catalogue

Últimas Ondas

Nouveauté

2018, documentaire, 41 min, couleur

Réalisation : Emmanuel Piton

Vidéos

Voyage mélancolique dans la vallée de la Solana en Espagne.

Images

Résumé

Abandonnés sous Franco au moment de l’industrialisation du pays qui favorisa un exode rural massif et forcé, les villages de la vallée de la Solana, au nord de l’Espagne, sont aujourd'hui réhabilités et repeuplés par les néoruraux ou de jeunes anarchistes. Emmanuel Piton entreprend un voyage dans ces paysages qu'il filme en Super 8 et 16mm, dans un geste expérimental engagé, autant onirique que politique.

Le montage d'Últimas Ondas entrecroise des paysages à la beauté mélancolique (routes, montagnes, arbres, villages en ruine, lac artificiel) et des portraits d’une grande douceur (les habitants les plus âgés, mais aussi quelques familles). Tandis que la bande sonore fait se succéder intempéries, voix, musiques et ondes radios, la picturalité que confère le grain de la pellicule à la moindre pierre accentue en permanence le sentiment de la disparition. Comme s’il pouvait retenir cette fuite du temps, le film tente de préserver les traces du passé sous les décombres ou sur les architectures abimées, et recueille des témoignages : les bergers craignent d'être les derniers ; une femme se remémore les années de guerre dans la maison de son enfance, puis chante devant la vallée recouverte de brume ; un homme évoque la résistance sous la dictature et la violence des expropriations. En gravant à même la matière cinématographique la somme de ces rencontres (celle avec un oracle sibyllin donne son titre au film), Emmanuel Piton formule le vœu que la présente génération, dont le retour à la campagne est favorisé par les crises actuelles, saura faire résonner à nouveau les ondes du combat des aînés.

(Damien Truchot)

Descriptif technique

Production
Quilombo Films, Les Films de l'Autre Côté, Oito TV, Ty Films
Participation
CNC, Région Bretagne, Procirep, Angoa, Département des Côtes d'Armor
Réalisation
Emmanuel Piton
Année
2018
Durée
41'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne

Avis

Sélectionné par

Nous sommes au nord de l’Espagne sur une petite route tortueuse. Un tunnel, au bout une lumière crue, blanche, nous voilà dans la vallée de la Solana, vallée perdue, désertée, peuplée de souvenirs et de traces. Nous sommes plongés dans l’Histoire politique et économique de l’Espagne. Une lutte entre deux visions du monde : l’exode rural et la nécessité de valoriser un pays ; partir, rester, revenir... Un lieu où les enjeux sociétaux écrasent les individus, qui finissent par opposer leur volonté de vivre en harmonie. Nous sommes face à un objet artistique original, presque expérimental. L’image et le son contribuent au trouble du spectateur, face à ces enjeux modernes, notamment écologiques. Quelle place donner aux humains dans ces territoires ? Touchés par le franquisme, la mondialisation, la numérisation du monde, les personnages s’accrochent à une matière vivante, troublante, naturelle. La marche du monde peut se faire sans nous, pouvons-nous vivre sans passé, sans projet d’avenir ? La vie est là, se faufilant dans les ruines du vieux monde, cherchant un passage, comme une vague entre les pierres, les arbres, les chemins, l’ultime onde… Nous sommes Ultimas Ondas !

Jean-François Baudin, Médiathèque départementale du Rhône.