Catalogue

Well, Well... Des bas et des hauts

Nouveauté

2012, documentaire, 52 min, couleur

Réalisation : Jean-François Naud

Vidéos

Après la délocalisation de leur usine, que sont devenus les ouvriers et ouvrières de Well ?

Images

Résumé

À l’issu d’un quatrième plan social, le sort du site textile Well au Vigan est scellé. En 2007, la direction statue sur la délocalisation en Asie de cette entreprise spécialisée dans la lingerie. Ce sont alors des centaines de personnes qui perdent leur emploi et tout le savoir-faire d’une région qui disparaît. D'ancien.ne.s ouvrièr.e.s racontent la fin de l’épopée syndicale contre le patronat et témoignent de l’énergie consacrée à leurs reconversions.

Depuis sa création en 1927, l’entreprise Well avait forgé la vie des habitants de cette petite commune du Gard : entrée à l’usine à la fin de l’adolescence et travail difficile rendu toutefois supportable par un salaire attractif et une ambiance ouvrière solidaire ; jusqu'au choc de la délocalisation, alors que l’usine tourne à plein régime (même le week-end). Le film ravive le souvenir de la lutte syndicale : de la séquestration du patron au calendrier où les ouvriers ont posé en lingerie fine pour financer une montée à Paris. En 2012, Jean-François Naud s'intéresse surtout à ce qu'ils sont devenus. Si l'une a réalisé son rêve en devenant boulangère, une autre s'est lancé dans l'élevage d'escargots (et la production de ses dérivés) qui fonctionne plutôt bien ; mais d'autres, par le biais sexiste de formations peu qualifiantes imposées, se sont retrouvées dans des emplois de service, bien loin de leurs rêves.

(Robin Miranda das Neves)

Descriptif technique

Production
Mille et Une Productions, France Télévisions
Participation
CNC, Région Languedoc-Roussillon
Réalisation
Jean-François Naud
Année
2012
Durée
52'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne