Catalogue

Eclats d'Islam - Le Tapis de Cracovie

2012, documentaire, 26 min, couleur

Réalisation : Valéry Gaillard

Vidéos

Le musée du Louvre et le musée de Cracovie conservent chacun une moitié du tapis persan dit "de Cracovie" (XVIe siècle).

Images

Résumé

Le musée du Louvre et le musée de Cracovie conservent chacun une moitié du tapis persan dit "de Cracovie" (XVIe siècle). Ses tribulations, sa fabrication et ses significations sont narrées en voix off, tandis que des lectures en persan, hébreux et arabe nous immergent dans son contexte mythologique et poétique. Les animations en 3D de Eve Ramboz suggèrent une perception possible de ce "tapis jardin".

Butin polonais pris aux Ottomans lors de leur vain siège de Vienne en 1683, le tapis parvient plus tard, mutilé, dans les collections françaises. Un encart central et des bordures organisent un foisonnement de motifs végétaux et animaux régi par une symétrie presque parfaite. C’est le jardin si souvent célébré par les poètes persans, jardin réel de l'amour et de la rêverie, jardin mythique où l’oiseau Simorgh laissa tomber une plume splendide pour éveiller l’art en l’homme, le Paradis d’où l’eau de source irriguera les quatre parties du monde. Conçu par un artiste au nom oublié dont le talent s’exerçait probablement aussi dans les précieuses miniatures persanes, l’œuvre a été longuement tissée au point noué puis rasé pour capter une lumière veloutée. Son raffinement évoque aussi la vie de la cour du Shah Tehmasp 1er que l'instabilité politique a contraint à une itinérance dans laquelle le tapis, objet transportable et support poétique, concentrait l'idée de luxe et de pouvoir.

(Laurence Wavrin)

Descriptif technique

Production
Les Films d'Ici, musée du Louvre, Arte France, Calm
Participation
CNC
Réalisation
Valéry Gaillard
Année
2012
Durée
26'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne