Catalogue

François Truffaut, une autobiographie

2004, documentaire, 78 min, couleur

Réalisation : Anne Andreu

Vidéos

"Parce qu’il n’y a ni embouteillage ni temps mort dans les films" François Truffaut (1932-1984) a consacré sa vie au cinéma.

Images

Résumé

"Parce qu’il n’y a ni embouteillage ni temps mort dans les films" (in La Nuit américaine, 1973), François Truffaut (1932-1984) a consacré sa vie au cinéma, construisant au fil de ses vingt et un longs métrages un autoportrait émouvant. Anne Andreu mêle aux extraits des 400 coups (1959) ou de La Femme d'à côté (1981) des interviews de Jeanne Moreau ou de Woody Allen pour retracer la carrière fulgurante du cinéaste.

À l’arrière-plan, un orateur prononce une oraison funèbre. À l’avant-plan, Jean-Pierre Léaud se recueille, une main posée sur le cœur. Le film d’Anne Andreu s’ouvre sur l’enterrement de Truffaut et témoigne du désir de lui rendre un culte. Pas étonnant de voir ensuite trois femmes d’aujourd’hui se rendre sur la tombe du cinéaste, une rose rouge à la main. Ces quelques plans disent aussi l’importance des femmes dans l’imaginaire d’un réalisateur qui avait fait de Deneuve un viril aventurier dans La Sirène du Mississipi (1969) et de Belmondo une jeune fille vierge. Si ce film est un échec, d’autres remportent un vif succès, en France, comme à l’étranger. Truffaut est célébré à New York et Spielberg l’appelle pour le faire tourner dans Rencontre du troisième type (1977). Juste retour des choses pour ce cinéphile exalté qui publia un livre important sur Hitchcock et qui demanda, sur son lit de mort, à Milos Forman de lui raconter Amadeus (1984), scène par scène.

(Teddy Lussi)

Descriptif technique

Production
INA Entreprise, Arte
Participation
CNC, TV5, Sky TV, TSR
Réalisation
Anne Andreu
Sujet
François Truffaut
Année
2004
Durée
78'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne