Catalogue

Grande Aventure de la presse filmée (La) (2/2)

2001, documentaire, 104 min, couleur

Réalisation : Serge Viallet

Vidéos

En quatre volets, voilà contée, du début à sa fin et films d'archives à l'appui, l'histoire des actualités cinématographiques produites par les grandes compagnies. Pendant plus d'un demi-siècle, elles envoyèrent de par le monde des bataillons de cameramen pour ramener des images projetées dans les salles de spectacles. Jusqu'à l'avènement de la télévision, les actualités cinématographiques furent l'unique source d'images dont on disposait pour découvrir le monde, les peuples, les innovations, la réalité des conflits et des guerres. Comme l'expliquent les historiens interviewés, l'humanité, pour garder des traces visuelles de son histoire, n'a longtemps disposé que du dessin, puis de la peinture. Si le XIXe siècle a connu l'immense bouleversement de la photographie, le XXe siècle a, par les actualités filmées puis sonorisées puis colorisées, donné à l'Histoire un mouvement, puis des voix, puis des couleurs. Une révolution inaugurant la constitution d'une mémoire visuelle et sonore des sociétés, des moeurs, des convulsions et des progrès. Cette grande aventure est retracée principalement par les fabuleuses archives des cinémathèques Gaumont et Pathé.

Images

Résumé

3. L'Age d'or. Alors que fascistes et nazis s'emparent de l'Italie et de l'Allemagne, les actualités expurgent tous les sujets qui fâchent : priorité absolue au divertissement. Une frivolité à côté de laquelle des images fortes vont trancher radicalement : celles de cameramen comme Georges Méjat, celles collectées dans les zones de combat du conflit sino-japonais et de la guerre d'Espagne.

Sur les écrans, des sujets sportifs en cascades, un combat de boxe avec un kangourou, un original passant son réveillon sous l'eau ou les nettoyeurs vertigineux de la tour Eiffel. Venus souvent du théâtre, les commentateurs des actualités vont leur donner un ton particulier et pousser vers une certaine scénarisation. Laquelle, avec l'art du montage, va pallier parfois à l'insuffisance d'informations. Ce sont les images d'un assassinat, celui du roi Alexandre de Yougoslavie à Marseille, qui vont redonner - si l'on peut dire - leurs lettres de noblesse aux cameramen des actualités. La guerre d'Espagne, quant à elle, va être l'occasion d'une première guerre de l'information propagandiste entre anarchistes et communistes républicains d'un côté et nationalistes espagnols de l'autre. Providentiel pour les reporters présents, le crash spectaculaire du dirigeable Hindenburg va s'afficher sans états d'âme comme "une exclusivité Universal".

4. Le Chant du cygne. "Si les actualités ne l'ont pas vu, c'est que ça n'a pas existé !" Il y eut longtemps un fond de vrai dans cette boutade sur l'omniprésence des cameramen d'actualités et leur accompagnement des événements. Mais la censure militaire qui entrave alors la libre circulation des images du deuxième conflit mondial, puis, et surtout, la mise au point de la télévision après 1950 va sonner le glas des actualités projetées sur les écrans de cinéma.

Quand éclate la guerre en 1939, les cameramen déferlent sur tous les fronts. Ils sont vite stoppés par les autorités militaires qui les jugent indésirables et censurent sévèrement leurs images. Pendant tout le conflit, les actualités produites par les belligérants vont devenir le fer de lance de leur propagande. Les actualités françaises, sous le boisseau allemand pendant l'Occupation, retrouvent leur honneur avec les images historiques de la libération de Paris. A l'Est, les Alliés et leurs reporters vont découvrir et filmer l'horreur des camps de concentration. Des images effroyables, mais qui constitueront les preuves indéniables de la Shoah. Après guerre, Pathé va renoncer à produire des actualités pour se consacrer au cinéma de fiction. Les firmes américaines vont tenter de s'infiltrer dans la brèche. Mais un nouveau concurrent est entré en lice : la télévision, qui permet de recevoir chez soi, dans son fauteuil, les nouvelles du monde.

(Doucha Belgrave)

Descriptif technique

Production
GTV-Pathé Télévision, France 3, ICC
Participation
CNC, Procirep, RTBF, Canal + Horizons, TV5
Conception
Jérôme Kuehl
Réalisation
Serge Viallet
Année
2001
Durée
104' (52' x 2)
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne