Catalogue

Nicolas Philibert, hasard et nécessité

Nouveauté

2019, documentaire, 90 min, couleur

Réalisation : Jean-Louis Comolli

Vidéos

Entretien avec le cinéaste Nicolas Philibert.

Images

Résumé

Nicolas Philibert (né en 1951), que le grand public a découvert avec Être et avoir (Festival de Cannes 2001), s’est frayé en trois décennies de films documentaires un chemin exceptionnel dans les salles de cinéma. Dans un entretien confraternel avec Jean-Louis Comolli, il expose son itinéraire de cinéaste depuis ses débuts en 1970 auprès de René Allio. Chacun de ses films, outre son intérêt profondément humain, relève un défi cinématographique.

L’INA (Institut national de l’audiovisuel) a conçu une collection de master classes où un cinéaste en invite un autre à s’expliquer sur ses films, l’échange étant ponctué de brèves citations visuelles. Comolli met en scène cet entretien dans un jardin enchanteur. La lumière estivale s’accorde avec l’œuvre de Philibert qui pénètre dans de multiples univers avec la même attention généreuse à l’existence des plus fragiles, au travail des petites mains. Qu’il soit dans un musée (La Ville Louvre,1990), une institution psychiatrique (La Moindre des choses, 1997), une école de campagne ou un zoo (Nénette, 2010), Philibert promène sur le monde un regard fraternel, bienveillant mais non dénué d’humour. Outre la curiosité, ce qui porte son désir, ce sont aussi les difficultés propres à son art, le son au sein d’une minorité réputée silencieuse (Le Pays des sourds, 1992), le voyeurisme face à un orang-outan exhibé derrière des barreaux, la durée pour relater une année scolaire. Une grande leçon de cinéma.

(Eva Ségal)

Descriptif technique

Production
INA
Participation
CNC, Ciné+, TV5 Monde, Procirep, Angoa
Réalisation
Jean-Louis Comolli
Sujet
Nicolas Philibert
Année
2019
Durée
90'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne