Catalogue

Amos Gitaï, la violence et l'histoire

Nouveauté

2020, documentaire, 76 min, couleur

Réalisation : Laurent Roth

Vidéos

Entretien avec le cinéaste Amos Gitaï.

Images

Résumé

Laurent Roth invite le cinéaste israélien Amos Gitaï (né en 1950 à Haïfa) à expliquer son parcours d’artiste engagé. Dès ses débuts, Gitaï explore par les voies du documentaire et de la fiction le paysage physique et mental d’un pays miné par la violence. L’assassinat d’Yitzhak Rabin (1995), séisme politique, consacre la victoire du fanatisme national-religieux. Dès lors Gitaï réinvente son cinéma pour démonter la mécanique d’un désastre annoncé.

Laurent Roth met en scène son entretien avec Amos Gitaï dans un studio de l’Institut national de l’Audiovisuel. A partir de séquences filmiques, il lui soumet analyses et interprétations mais Gitaï se refuse à l’exégèse : il revendique pour lui-même l’instinct, "the mood", et pour le spectateur la liberté de construire le sens. Grièvement blessé pendant la guerre de Kippour (1973), Gitaï a d’abord exploré les guerres invisibles qui structurent le paysage israélien. Sa formation d’architecte l’a porté à suivre au fil du temps les avatars d’une maison qui concentre en elle l’histoire du pays faite de spoliation des Palestiniens et de marginalisation des juifs sépharades (House, 1980, Une Maison à Jérusalem, 1998, News from Home, News from House, 2006). L’assassinat de Rabin enterre les espoirs de paix. Avec obstination, Gitaï, dissèque les ressorts du crime en l’examinant sous tous ses angles à travers une grande variété de formes articulant documentaire et fiction. Roth et Gitaï se séparent sans conclure, la tragédie est sans remède.

(Eva Ségal)

Descriptif technique

Production
INA
Participation
CNC, Ciné+, France Télévisions, Procirep, Angoa
Réalisation
Laurent Roth
Sujet
Amos Gitaï
Année
2020
Durée
76'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne