Catalogue

Rencontrer mon père

Nouveauté

2018, documentaire, 105 min, couleur

Réalisation : Alassane Diago

Vidéos

Après Les Larmes de l'émigration consacré à sa mère, Alassane Diago part à la rencontre de son père au Gabon.

Images

Résumé

Le père d’Alassane Diago a quitté son village du Sénégal pour émigrer au Gabon, laissant derrière lui femme et enfants dans la misère. Depuis plus de vingt-cinq ans, son épouse a attendu en vain son retour. Après avoir consacré un film à la figure de sa mère, Alassane Diago décide de se rendre au Gabon pour retrouver son père et l’interroger sur le sens de sa disparition.

Dans Les Larmes de l’émigration (2010), Alassane Diago avait filmé sa mère, dans son petit village de la région du Fouta, au nord du Sénégal, pour qu’elle lui raconte l’histoire de sa longue attente. La vie semblait s’être arrêtée vingt ans en arrière, dans la petite cour d’une maison restée en chantier, au pied de la mosquée. S’en remettre à Dieu, c’était l’unique réponse de la mère face aux demandes insistantes du fils sur le pourquoi de la disparition et celui de l’attente. C’est avec la même insistance qu’Alassane Diago s’adresse à son père, dans un face à face redoutable dont la caméra enregistre le moindre détail. Dans le petit village verdoyant du Gabon, très loin du paysage aride du Sénégal, où le père a refait sa vie et fondé une famille, une confrontation s’engage, dans laquelle la volonté de Dieu sert une nouvelle fois d’échappatoire. L’enjeu quasi thérapeutique qui s’offre alors au réalisateur semble être de libérer les sentiments enfouis pour ouvrir la voie à la réconciliation.

(Sylvain Maestraggi)

Etoiles de la Scam 2020.

Descriptif technique

Production
Les Films d'Ici, Les Films Hatari, Studio Orlando
Participation
CNC, Strasbourg Métropole, Région Ile-de-France, Ciné+, JHR Films
Réalisation
Alassane Diago
Année
2018
Durée
105'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne

Avis

Sélectionné par

Alassane Diago décide d'aller à la rencontre de celui qui abandonné sa famille pour vivre une autre vie dans un pays voisin, son père. Cela pourrait être une histoire exemplaire de l'émigration et de ses aléas, mais le réalisateur nous emmène beaucoup plus loin : à travers sa caméra et la composition patiente, contemplative, de chacun de ses plans, il porte attention à l'intime de sa mère puis de son père, à leurs gestes, leurs mimiques et leur silence. Nous nous retrouvons au cœur du scandale de l'abandon, du délaissement des siens dans la pauvreté et la misère, mais aussi dans une interrogation profonde sur le libre arbitre de chacun. L'être humain fait-il des choix ? Peut-il en faire ou ne vit-il que selon la volonté divine ainsi que le laissent à penser les propos des deux parents ? Alassane Diago entend "rendre justice", il exige des explications, veut comprendre les motivations de son père et le met face à ses contradictions. Dans l'intensité des échanges, il navigue sur le fil de l'irrespect et de la rupture, mais sans jamais fermer la possibilité de renouer les liens.

Thomas Renoud-Grappin, Bibliothèque du 3e Duguesclin, Lyon.