Catalogue

Soliloque des muets (Le)

Nouveauté

2017, documentaire, 70 min, couleur

Réalisation : Stéphane Roland

Vidéos

Indonésie 1965 : le général Suharto s’empare du pouvoir.

Images

Résumé

Indonésie 1965. Le général Suharto, sous prétexte de contrer un coup d’Etat communiste, s’empare du pouvoir. La répression cause environ 800 000 morts. En cinquante ans, aucun gouvernement n’a ouvert le procès de ce régime de terreur. La Haye 2015. Un tribunal au pouvoir purement symbolique tient le procès qui n’aura pas lieu. Les derniers survivants, enfermés dans leur solitude, sont enfin autorisés à raconter leur calvaire.

Le montage articule images animées en couleur et images fixes en noir et blanc. D’un côté, des enquêtes sur les lieux des massacres, des entretiens avec les victimes, de l’autre, du côté d’une certaine fiction, les débats de La Haye. Absents du procès, les bourreaux sont omniprésents, en creux. Ils ont eu beau dissimuler les traces de leurs crimes, les fosses communes vomissent encore des ossements. Les plages idylliques de Java et de Bali seront souillées tant que les victimes de Suharto resteront sans sépulture. Des survivants de la répression, vieillards aujourd’hui, se retrouvent pour évoquer leur pays du temps où penser librement, lire des livres, écrire, peindre, n’étaient pas des crimes. Ils n’attendent plus la justice. Si le tribunal de La Haye est virtuel, les victimes qui témoignent de leur martyr sont vraies, les faits que les historiens exposent incontestables. Non seulement les faits sont établis mais les coupables désignés, au premier chef, la CIA, à la manœuvre de bout en bout.

(Eva Ségal)

Descriptif technique

Production
Pyramide Production, BIP TV, Obatala
Participation
CNC, Scam, Région Nouvelle-Aquitaine, Ciclic-Région Centre-Val de Loire, Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée, Procirep, Angoa
Réalisation
Stéphane Roland
Année
2017
Durée
70'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne

Avis

Sélectionné par

Tiré du livre de l’écrivain indonésien Pramoedya Ananta Toer, Le Soliloque des muets relate ses années de détention sur l’île de Buru de 1966 à 1979. En Indonésie, les anciens prisonniers politiques du Nouvel Ordre de Suharto, régime de terreur largement soutenu à l’époque par les pays occidentaux et en premier lieu, les Etats-Unis lancés dans leur farouche croisade anti-communiste, sont muselés depuis 50 ans par un système d’oppression toujours présent malgré la démocratie. Le réalisateur part à la recherche des survivants d’un des plus grands crimes de masse du XXe siècle. Le récit alterne les images des traces des massacres, charniers et des camps de détention filmés dans tout l’archipel avec les enregistrements sonores et photographiques issus du tribunal populaire symbolique de La Haye chargé en 2015 de témoigner et de juger les crimes commis par le régime. Ce film à la fois fort et sensible, restitue la dignité et le courage des survivants face à l’horreur vécue. Un film nécessaire qui permet de dévoiler ce pan de l’histoire enfoui, de donner la parole enfin à ces gens qui ne sont pas entendus, qui redoutent que l’histoire ne se répète dans ce pays divisé et amnésique, et que leur long soliloque ne cesse jamais.

(Jean-Marc Lhommeau, Médiathèque Jacques Duhamel, Le Plessis-Trévise)