Catalogue

Sauvages, au coeur des zoos humains

Nouveauté

2018, documentaire, 91 min, couleur

Réalisation : Pascal Blanchard, Bruno Victor-Pujebet

Vidéos

Quand les peuples de contrées lointaines ont été exhibés par l'Occident pour le divertissement.

Images

Résumé

Entre 1810 et 1940, aux quatre coins de l’Occident, des "sauvages" ont été exhibés et mis en scène pour divertir l'homme blanc et asseoir sa domination. Enlevés à leur terre natale, Petite Capeline, Tambo, Moliko, Ota Benga et Marius Kaloïe - dont le film retrace le parcours par la voix de Abd al Malik - font partie des 35 000 personnes réduites à l’état de bétail dans les zoos humains des puissances coloniales. Plus d’un milliard d’Européens et d’Américains s’y sont rués pour découvrir la vie fantasmée de ces êtres venus d’ailleurs.

"Les zoos humains, c’est le passage d’un racisme scientifique à un racisme populaire. Ce n’est pas passé par les livres, ni par les films. C’est passé par une culture où on allait voir le sauvage en se divertissant le week-end au jardin d’acclimatation de Paris" affirme l’historien Pascal Blanchard. D'autres historiens, scientifiques et spécialistes reviennent sur le contexte historique de cette période un peu trop vite oubliée. Les stupéfiants films d'archive et photographies qui composent le documentaire abondent pourtant sur le sujet. "La soit-disante supériorité de notre civilisation était mise en lumière par l’exhibition de ces peuples primitifs qui démontraient à quel point nous étions avancés" poursuit John M. Mackenzie. Arrachés de Patagonie, d’Australie, de Guyane, du Congo, de Nouvelle-Calédonie, trompés sur leur devenir, la plupart sont morts de maladie dans les enclos des expositions universelles ou autres parcs d'attractions. Chez certains de leurs descendants que le film retrouve, l’humiliation est toujours présente : "Le peuple Kali’na n’a jamais fait le deuil de ce qu’il s’est passé, même un siècle après."

(Romain Hecquet)

Descriptif technique

Production
Bonne Pioche Télévision, Archipel Production, Arte France
Participation
CNC, Fonds Images de la diversité (CGET), ministère des Outre-Mer, RTS, RTBF, RTP, France Télévisions
Réalisation
Pascal Blanchard, Bruno Victor-Pujebet
Conception
Pascal Blanchard, Coralie Miller, Bruno Victor-Pujebet
Année
2018
Durée
91'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne