Catalogue

Tidiane

Nouveauté

2019, documentaire, 56 min, couleur

Réalisation : Laure-Anne Bomati

Vidéos

L'histoire de Tidiane et de son installation en France, sur plus d'une dizaine d'années.

Images

Résumé

Laure-Anne Bomati rencontre Tidiane en août 2006 au parc de Saint-Cloud alors qu'ils sont tous deux agents de sécurité pendant un festival de musique. Tidiane a 23 ans, il a fui la guerre en Côte d'Ivoire six mois auparavant et loge au squat de Cachan qui vient juste d'être évacué. Cette rencontre entame un tournage au long cours, où le jeune homme traversera pas à pas les épreuves de son installation en France.

"L'histoire du squat de Cachan a marqué ma vie à jamais" dit Tidiane. Evacués de ce bâtiment désaffecté de la cité universitaire, les 700 sans-papiers rebaptisés "les 1000 de Cachan" ont trouvé refuge dans un gymnase mis à disposition par la mairie ; certains commencent une grève de la faim ; les manifestations dans Paris sont nombreuses. Cette "solidarité africaine" dans la lutte, vécue par Tidiane, dénote avec sa solitude dans sa chambre d'hôtel impersonnelle, lui qui a fait une demande d'asile et qui est relogé par la préfecture. "En France, tu as beau avoir un passeport, un acte de naissance, tu es sans-papiers. Au début je ne comprenais pas ce mot !" Le temps passe ; il a obtenu un permis de séjour qu'il renouvelle non sans mal chaque année tout en ayant un travail déclaré de maître-chien ; il est toujours logé à l'hôtel, ne sait pas de quoi l'avenir sera fait. Plus de dix ans et quelques tournages épisodiques plus tard, on retrouve Tidiane marié avec enfants, enfin installé dans un appartement confortable où l'ambiance est joyeuse. Un film qui s'est écrit à deux. Tidiane : " Tu me demandes comment j'imagine la fin du film ?"

(Marc Guiga)

Descriptif technique

Production
Quilombo Films, TVM Est Parisien
Participation
CNC, Fonds Images de la diversité (CGET), Région des Pays de Loire, Procirep, Angoa
Réalisation
Laure-Anne Bomati
Année
2019
Durée
56'
Double disque
Couleur / N&B
couleur
Genre
Documentaire
Diffusion
  • Prêt aux particuliers par l'intermédiaire des médiathèques
  • Projection publique
  • Diffusion en ligne

Avis

Sélectionné par

Alors qu'elle assure la sécurité d'un festival, Laure-Anne Bomati fait la connaissance de Tidiane, son collègue pour la soirée. De cette rencontre va naître un film dont le tournage durera onze ans. Aucun des deux n'avait imaginé cela mais c'est pourtant ce temps de tournage qui donne au film toute son originalité et le rend plus intense. Expulsé du squat de Cachan en 2006, Tidiane est relogé dans un hôtel. C'est dans la solitude de sa chambre que la réalisatrice le retrouve le plus souvent, partageant avec lui ce temps qui ne passe pas. Il raconte l'attente, l'ennui, les impossibles démarches administratives, ses combats et ses rêves pour l'avenir. C'est donc l'interminable parcours d'un homme pour vivre en France que nous donne à voir Laure-Anne Bomati. Grâce à la confiance et à la complicité qui se sont instaurées au fil du temps entre elle et lui, elle parvient à rendre concrète cette histoire trop souvent entendue.

Delphine Ledru, Médiathèque Mériadeck, Bordeaux.